Crazy 2018

J’aime généralement bien terminer l’année en faisant un petit “lookback” de l’année qui s’est écoulée, faire le bilan de ce que j’ai réussi à accomplir, et observer les challenge que je me donne pour l’année suivante.
J’avais prévu de faire cet article récapitulatif pour la fin décembre, une fois arrivée à Bali, au calme.

FAIL. Pas de calme. Un mini burn out. Pas d’article.

Revenons en arrière, début 2018, à Bali aussi, et reprenons cette année au début.
– Janvier 2018: Je suis a Bali pour travailler sur la deuxième édition de mes guides “Bonjour le Monde”, j’ai quasi terminé l’édition sur Bruxelles, et il est tant d’entamer la version sur Bali. Les derniers mois ont été intense, entre mon boulot de community manager, et la création de mon ASBL, mes guides qui deviennent réalité grâce au premier “Bonjour Bruxelles” pour lequel j’ai reçu une aide financière de la ville de Bruxelles. L’idée est de passer 3 semaines à Bali pour respirer, avancer sur Bonjour Bali, et prendre un peu de recul.
Je me retrouve en pleine saison des pluies, et je passe finalement une grosse partie de mon temps à dormir ou a travailler. Un équilibre qui me fait du bien.
Je réfléchis beaucoup à l’évolution de mon petit business de Community Management. Je réalise que je m’éclate bien plus en communiquant sur du food & drinks, car c’est aussi un domaine dans lequel j’ai de plus en plus d’expertise, et du coup, je peux faire du consulting (comme je le faisais déjà un peu pour certains clients), et j’adore ça!

De retour à Bruxelles je prends plusieurs décisions:
– J’axe mon business officiellement uniquement pour les clients dans le secteur Food & Drinks, en offrant en plus du consulting personnalisé pour chacun d’entre eux. Mes différents voyages permettent de découvrir de nouvelles tendances, et de faire évoluer chaque concept et chaque menu.
– Je veux me lancer que full time indépendante. Je passais via la Smart jusque là, pour éviter tout risque. C’est pas facile de s’en sortir, mais c’est safe, et c’est ce dont j’avais besoin pour démarrer. La, mon business démarre bien et je sens que c’est le moment pour officialiser tout ça, je m’organise dont pour devenir indépendante dès le 2eme trimestre 2018.
– Je repars à Bali pour y chercher encore de l’inspiration et terminer de travailler sur mon guide.

Les choses avancent doucement mais surement.
Je pars ensuite à Bangkok pour découvrir la street food et chercher de l’inspiration, et planifie un mois à Amsterdam pour travailler sur mon 3eme guide.
Je cherche en parallèle une maison d’édition qui est intéressée de les éditer. Mission ultra difficile. Les mois passent et rien ne bouge…

Mon mois à Amsterdam me permet de découvrir une ville magnifique, de travailler sans la pression d’être a Bruxelles, le tout sous un météo incroyable.

Je suis ensuite de retour a Bruxelles pour très peu de temps, tout juste pour mettre en place ce qui me trotte dans la tête depuis le début de l’été…. créer ma société.
Je réalise que ce sera fiscalement plus avantageux de passer en société, et je commence donc doucement à mettre les choses en place pour créer ma future société, ce qui en soit a toujours été mon rêve. Je lui trouve même enfin un nom SLURP Co.
Slurp car c’est dynamique, c’est fun, et c’est très moi 🙂 C’est anglosaxon, peut se dire à priori dans toute les langues, et fut inspiré par le nom d’un resto New Yorkais, qu’une de mes amies américaine m’a envoyé. C’était une évidence.
Je pars d’ailleurs fin Aout pour 2 semaine aux USA, prendre le temps de retrouver mes amis, et ma famille. D’une certaine manière, c’est un peu mes racines et mon cocon à moi, même s’il s’agit d’une famille d’accueil. C’est pour ma mère d’accueil que je suis devenue la personne que je suis aujourd’hui, pour qu’elle soit fière de moi et pour tout l’amour qu’elle a pu me donner de son vivant.
Prendre ces deux semaines, avec sa fille, ma soeur d’accueil (dont je me suis rapprochée à la mort de “notre” mère) ont été exactement ce que j’avais besoin avant de me lancer pour 4 mois de folie et de boulot intense.

Les 4 derniers mois de l’année ont été dans les plus dure que je n’ai jamais connu de ma vie. Tout en étant complètement fou, et incroyable!
Mon business à triplé de volume, avec une rapidité folle, et j’ai du essayer de garder le rythme, tout en restant pro et en faisant un boulot qualitatif. Je me suis d’ailleurs entourée d’une équipe vraiment géniale.
Vu que parfois mon petit cerveau et ma créativité ne connait pas de limite, j’ai décidé de faire de mes 30ans combiné au lancement de Slurp Co un faux mariage…. fallait le faire mais on l’a fait! Et j’en garde un souvenir mémorable!

J’ai ensuite lancé mon guide de Bruxelles, du moins en digital, et je suis ENFIN en pourparler avec une maison d’édition.
Vous pouvez trouver la version digitale ICI

Nous avons aussi imaginé des projets de folies pour 2019, que je suis évidemment ultra impatiente de partager avec vous!

J’ai donc fini mon année à Bali, avec ma famille. Je n’ai pas l’habitude de partir en groupe, et après des semaines et des mois intense, j’ai souvent besoin de me retrouver seule.
Me retrouver en groupe constamment, en faisant a moitié guide de Bali pour ma famille et donc en ayant organisé une grosse partie de ce voyage a été la goute d’eau de trop. Mon mental en a prit un coup, et moi aussi. Je suis rentrée plus à bout et plus fatiguée que si je n’étais pas partie…
Et ça c’était super difficile. Je me suis rappelée que je n’étais pas invincible, pas superwoman. Que je me suis rarement autorisée à avoir des down, des jours off, des vraies vacances.
Car en plus d’une année très intense niveau boulot, ma vie personnelle a connu un putain de roller coaster qui ne fut vraiment vraiment pas facile à vivre.

Heureusement, je (re)démarre 2019 sur un mood meilleure que les premiers jours de l’année, de manière plus posée et plus douce. J’ai mis cet affreux roller coaster derrière moi, et me suis enfin autorisée à avoir quelqu’un dans ma vie d’incroyablement bon et gentil.
J’ai aussi engagé une nouvelle team member, et j’apprends à déléguer un peu plus.

Je sens que 2019 va être magique, car mon cerveau bouillonne toujours d’idées. Les projets à venir pour Slurp Co sont très exitant, tout autant que ceux de ma vie privée. Et ça fait du bien de réaliser que je peux combiner les deux!

Et vous, qu’avez vous prévu pour 2019?